Congres Homeopathie

Brûlures
Domaine : Diplômes d'Université en Santé Diplôme : DU Mention : DU Santé Parcours : Brûlures

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 453 € Formation continue prise en charge individuelle: 763 € Formation continue prise en charge employeur : 763 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Lyon est un pôle d’excellence dans le domaine de la brûlure, avec une filière de soins aboutie et souvent citée en exemple. En effet, 20% des brûlés français sont traités à Lyon. Nous disposons de 2 Centres aigus, d’un Laboratoire des substituts Cutanés, d’un Centre de Rééducation pour Adultes et d’un Centre de Rééducation pour Enfants, et d’un Centre de Cures Thermales. Les Centres de soins aigus et de rééducation ont besoin de professionnels formés de façon homogène. En l’absence de diplôme facilement accessible (le DIU national qui était organisé à Paris s’arrête en 2010), la transmission des connaissances est actuellement informelle et très peu transversale entre les spécialités. La demande de formation est donc élevée. En effet la Brûlure requiert un traitement lourd avec une étroite collaboration entre des soignants de spécialités différentes : urgentistes, anesthésistes- réanimateurs, des chirurgiens plasticiens, médecins rééducateurs, kinésithérapeutes, infirmières, ergothérapeutes, psychologues, assistantes sociales,….

Ce DU s’inscrit dans le Schéma Régional d’Organisation des Soins qui demande le développement des collaborations entre les différents établissements impliqués dans le traitement des Brûlés de la région. Son objectif est de donner aux professionnels exerçant dans le domaine de la brûlure, ou souhaitant s’y engager,  à la fois les connaissances nécessaires pour comprendre le traitement global d’une brûlure, et  une spécialisation dans leur domaine d’activité : en effet ce DU comportera un Tronc Commun et des Modules de Spécialité : Réanimation, Chirurgie, Rééducation. Chaque inscrit validera le Tronc Commun et en plus le Module le plus adapté à sa situation.

:: Résumé de la formation :

Objectifs pédagogiques de la formation

Tronc Commun
Connaître l’épidémiologie et la prévention
Connaître les spécificités des brûlures chimiques, électriques, par rayonnement,  des gelures et des maladies bulleuses pris en charge en centre des brûlés
Connaître les critères de gravité d’une brûlure et leur physiopathologie
Savoir décrire la prise en charge en urgence d’une brûlure

Savoir traiter une brûlure en ambulatoire
Connaître les principes généraux en chirurgie aiguë
Connaître les principes généraux en réanimation
Connaître les principes généraux en rééducation
Connaître les principes généraux en chirurgie réparatrice
Savoir prendre en compte les particularités des brûlures de l’enfant
Savoir prendre en compte les particularités des brûlures du sujet âgé
Pouvoir expliquer les principes généraux des pansements
Pouvoir expliquer les principes généraux des différents types de greffe
Pouvoir expliquer les principes généraux des substituts cutanés
Connaître la conduite à tenir en cas d’afflux massif de brûlés
Savoir appliquer les règles d’hygiène et d’isolement
Connaître les lois de bioéthique, la réglementation liée au risque transfusionnel
Etre capable de prendre en compte les aspects sociaux, psychologiques, juridiques et religieux

Connaître les aspects juridiques de l’indemnisation

Evaluation des pratiques Professionnelles
Connaître les aspects  réglementaires
Connaître  un exemple de fonctionnement: pavillon i-Brulés
Avoir  vu des exemples de démarches

Module de réanimation
Savoir appliquer la réanimation des 24 premières heures
Savoir traiter les infections associées à la brûlure
Savoir entretenir la sédation et traiter la douleur
Savoir gérer les complications hémodynamiques de la brûlure
Connaître les particularités de l’anesthésie du brûlé

 

Module de chirurgie
Savoir gérer le capital cutané de brûlé à la phase aigue
Savoir gérer les pansements initiaux
Connaître les particularités des différentes régions anatomiques
Connaître les différentes techniques en chirurgie réparatrice et leurs limites
Connaître le principe des incisions de décharge et leurs indications
Connaître les moyens de l’épargne sanguine

 

Module de rééducation
Connaître les particularités cicatricielles selon l’âge
Connaître les différentes techniques de rééducation
Connaître les enjeux psycho sociaux de la brûlure
Connaître les principes de rééducation selon les zones anatomiques

Organisation de l’enseignement
L’enseignement sera présenté sous forme de 3 sessions de 3 jours : - mercredi 10h-18h - jeudi 8h-18h - vendredi 8h-16h puis discussion de dossiers facultative de 16 à 18h
Deux sessions porteront sur le tronc commun et il y aura une session par module.
Il comportera également 2 semaines de stage pratique.
Enseignement théorique : 60 à 70 heures selon le module choisi
Enseignement Pratique : 70 heures

Outils pédagogiques : Cours magistraux favorisant l’interactivité avec illustration de situation clinique et applications diagnostiques et thérapeutiques directes.
Stages cliniques : une semaine en Centre aigu + 1 semaine à déterminer selon le module choisi

 

:: Public concerné et pré-requis :

Sont autorisés à s'inscrire :

- Médecins  généralistes en pratique de ville ou hospitaliers
- Urgentistes,
- Chirurgiens Plasticiens,
- Médecins réanimateurs,
- Médecins rééducateurs
- Internes à partir de la 2e année
- AFS, AFSA, stagiaires étrangers
- Infirmières hospitalières ou libérales
- Kinésithérapeutes,
- Psychologues, Assistantes sociales,….

 

Effectif minimum : 10
Effectif maximum : 30  

Sélection sur dossier comprenant lettre de motivationt, CV et module choisi (réanimation, chirurgie ou rééducation). 

Accord du responsable d'enseignement obligatoire, à joindre au dossier d'inscription.

 

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement :
Professeur Fabienne BRAYE
Hôpital Edouard Herriot
Service des Brulés
Place Arsonval
69003 LYON

Secrétariat :
Mme Karine GRANADO
04 72 11 75 83

Université :
Université Claude Bernard Lyon 1
Service des Spécialités médicales
8 Avenue Rockefeller
69373 Lyon cedex 08
04 78 78.56.08

:: Modalités d'évaluation :

Modalités du contrôle des connaissances :
- Assiduité au cours évaluée par feuille d’émargement notée sur 10
- Assiduité aux stages  évaluée par feuille d’émargement notée sur 10
- Examen écrit sur 80 : 3 questions rédactionnelles de 20 mn chacune, 2 portant sur le Tronc Commun et celle correspondant au module d’inscription (chaque question étant notée sur 20) + 20 QCM en ½ h notées sur 20

Une session annuelle d’examen.

Conditions d’obtention du diplôme : obtenir la moyenne sur 100 points 

Note éliminatoire : < 5 sur  20

Possibilité de garder le bénéfice des notes d’assiduité ou de l’écrit


Les 11 vaccins infantiles obligatoires sont-ils sûrs ?

Dans son étude qui s'étend sur la période 2012-2017, l'ANSM l'assure : les 11 vaccins désormais obligatoires pour les enfants jusqu'à deux ans sont sûrs. Ils ne provoquent pas plus d'effets secondaires que les autres médicaments. 

Cardiologie appliquée à la gériatrie
Domaine : Diplômes d'Université en Santé Diplôme : DU Mention : DU Santé Parcours : Cardiologie appliquée à la gériatrie

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 362 € Formation continue prise en charge individuelle: 712 €
Nature de la Formation :
Préparation concours d'enseignement
Durée de la formation :
4 semestres

:: Description de la formation :

La prévention cardiovasculaire a retardé au cours des dernières décennies, l’âge d’apparition de la plupart des affections du cœur et des vaisseaux, notamment par une meilleure prise en compte des facteurs de risque. Parallèlement l’espérance de vie s’est allongée et la population vieillit. Dans ce contexte les médecins sont amenés à prendre en charge  de plus en plus de patients âgés voire très âgés souffrant de  ces maladies cardiovasculaires. Le premier objectif de ce diplôme est d’approfondir leurs connaissances concernant les  spécificités de l’épidémiologie, du diagnostic, du traitement et du pronostic de ces affections. Le second objectif est de mieux situer ces affections cardiovasculaires dans le contexte de la poly pathologie des sujets âgés et de mettre en valeur la prise en charge nécessairement pluridisciplinaire de ces malades.
Anatomie et Physiologie du vieillissement du cœur et des vaisseaux.
            L'objectif est de décrire les modifications anatomiques du cœur et des vaisseaux liées à l'âge et d'en préciser les conséquences physiologiques.
Epidémiologie des affections cardiovasculaires du sujet âgé.
            L'objectif est de préciser l'incidence et la morbi-mortalité des principales affections cardiovasculaires (coronaropathies, insuffisance cardiaque, HTA ...) et de redéfinir la notion de facteurs de risque chez les sujets âgés.
L'insuffisance cardiaque du sujet âgé
            L'objectif est de préciser les spécificités étiologiques, sémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de l'insuffisance cardiaque chez les sujets âgés.
Les coronaropathies
            L'objectif  est de préciser les spécificités sémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de l'angor et de l'infarctus du sujet âgé
L'hypertension artérielle du sujet âgé
            S'il est un domaine où les concepts ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies, c'est bien celui de la définition et du traitement de l'HTA du sujet âgé. L'objectif de cet enseignement est de revenir sur ces évolutions récentes et sur les recommandations qui en découlent.
Les grandes études thérapeutiques cardiovasculaires chez le sujet âgé
            La cardiologie est riche de grandes études thérapeutiques participant à l«l'evidence-base-medicine ». L'objectif de cet enseignement est de présenter les résultats des grands essais thérapeutiques menés spécifiquement chez le sujet âgé et leurs conséquences en terme de directives de santé publique et de traitement des pathologies cardiovasculaires du sujet âgé.
La fibrillation auriculaire chez le sujet âgé
            L'incidence de la  fibrillation auriculaire augmente de façon exponentielle avec l'âge, c'est le trouble du rythme le plus fréquent chez le sujet âgé qui est particulièrement sensible à ses conséquences hémodynamiques et à ses complications thromboemboliques. L'objectif de cet enseignement est de préciser les évolutions récentes de sa prise en charge.
Les syncopes et chutes inexpliquées du sujet âgé
            Les syncopes et chutes inexpliquées sont un motif fréquent d'hospitalisation en urgence des sujets âgés. La poly pathologie en rend le diagnostic difficile.  L'objectif de cet enseignement est d'en analyser les difficultés du diagnostic positif et étiologique.
Les traitements non médicamenteux des troubles du rythme du sujet âgé
            Pace maker, défibrillateur automatique implantable, fulguration par courant de radiofréquence, chirurgie de la fibrillation auriculaire font partie des nouveaux traitements des troubles du rythme. L'objectif de cet enseignement est d'en analyser la faisabilité et les indications chez le sujet âgé.
La maladie thromboembolique veineuse chez le sujet âgé
            Phlébites et embolies pulmonaires viennent encore trop souvent émailler l'évolution de nombreuses pathologies médicales et chirurgicales du sujet âgé. L'objectif de cet enseignement est d'en analyser les particularités étiologiques, diagnostiques et thérapeutiques.
L'hypotension orthostatique du sujet âgé
            L'hypotension orthostatique est très fréquente chez le sujet âgé. Elle est à l'origine de nombreuses chutes dont les conséquences sont souvent graves chez ces patients. Cet enseignement s'attachera particulièrement à en analyser les causes et les traitements notamment dans le cadre de la iatrogénie des médicaments mais aussi sous l'angle de la prise en charge des dysautonomies du diabétique ou du parkinsonien âgé.
L'endocardite infectieuse du sujet âgé
            Du fait de la raréfaction des valvulopathies rhumatismales au profit des atteintes dégénératives des valves, l'endocardite infectieuse touche des patients de plus en plus âgés. L'objectif de cet enseignement est d'étudier les particularités étiologiques, cliniques et thérapeutiques de l'endocardite infectieuse de ces patients.
L'échocardiographie chez le sujet âgé
            L'échocardiographie est un élément incontournable du diagnostic et de la surveillance des cardiopathies. Cet examen participe aussi de façon souvent  décisive aux indications thérapeutiques. L'objectif de cet enseignement est d'en présenter les atouts et les limites chez le sujet âgé.
Place des nouvelles techniques d'imagerie et de la radiologie interventionnelle dans les pathologies cardiovasculaires du sujet âgé
            L'objectif de cet enseignement est de préciser l'apport des nouvelles techniques d'imagerie (Scanner multibarette, IRM notamment) au diagnostic des pathologies cardiovasculaires du sujet âgé ainsi que la place de la radiologie interventionnelle dans leur traitement.
La chirurgie cardiaque chez le sujet âgé
            Les limites de cette chirurgie, tant coronarienne que valvulaire, ont été considérablement repoussées au cours des dernières années grâce notamment aux nouvelles techniques chirurgicales dont la présentation est l'objet de cet enseignement.
Anesthésies et affections cardiovasculaires du sujet âgé
            L'objectif de cet enseignement est de préciser les difficultés, les risques et les contre indications de l'anesthésie du malade âgé cardiaque tant dans la chirurgie cardiaque qu'au cours des autres chirurgies.
Les pathologies athérothrombotiques de l'aorte et des artères périphériques chez le sujet âgé
            Les lésions artérielles athérothrombotiques, tant aortiques que périphériques, sont souvent l'apanage de malades âgés. L'objectif de cet enseignement est d'en cerner les circonstances de découverte, les complications et les indications thérapeutiques.
Les accidents vasculaires cérébraux et les démences vasculaires du sujet âgé
            Les objectifs de cet enseignement sont de présenter les particularités étiologiques, cliniques, et évolutives des AVC et des démences vasculaires chez le sujet âgé et d'en analyser les conséquences sociales.
Insuffisance rénale et désordres hydro électrolytiques au cours des affections cardiovasculaires du sujet âgé.
            L'objectif de cet enseignement est d'analyser les liens qui peuvent s'établir entre cardiopathies, désordres hydro électrolytiques et insuffisance rénale chez le sujet âgé ainsi que leurs conséquences thérapeutiques.
Anémies, Hémopathies, Cancers  et cardiopathies du sujet âgé
            La fréquente coexistence chez le sujet âgé d'une anémie, d'une hémopathie ou d'un cancer avec une cardiopathie, pose souvent des problèmes thérapeutiques difficiles qui sont l'objet de cet enseignement.
Pathologies rhumatismales ou systémiques et cardiopathies du sujet âgé
            L'objectif de cet enseignement est d'analyser les liens entre les pathologies rhumatismales et les cardiopathies du sujet âgé, ainsi que leurs conséquences thérapeutiques.
Retentissement cardiovasculaire des endocrinopathies du sujet âgé
            Diabète et maladies de la thyroïde sont fréquents chez le sujet âgé. Leur retentissement cardiovasculaire est souvent au devant de la scène clinique et conditionne volontiers leur pronostic. L'objectif de cet enseignement est d'en présenter les particularités de la prise en charge, en particulier dans ses aspects pluridisciplinaires.
Retentissement cardiovasculaire des syndromes d'apnée du sommeil du sujet âgé
            Les syndromes d'apnée du sommeil sont fréquents chez le sujet âgé. L'objectif de cet enseignement est d'en préciser les retentissements cardiovasculaires (qu'il y ait ou non une cardiopathie préexistante) et d'en discuter les modalités du diagnostic et de la prise en charge thérapeutique en gériatrie.
La réadaptation cardiaque du sujet âgé
            L'objectif de cet enseignement est de préciser les indications et les techniques de réadaptation physique des cardiopathies du sujet âgé.
Les difficultés de maniement et la iatrogénie des médicaments cardiovasculaires chez le sujet âgé
            Les médicaments cardiovasculaires sont responsables d'une iatrogénie à l'origine de trop nombreuses hospitalisations. Les objectifs de cet enseignement sont de préciser les conséquences du vieillissement sur la pharmacocinétique des médicaments, d'analyser les risques liés à la poly médication des patients âgés et de prévenir la iatropathologie des médicaments cardiovasculaires
La diététique et les problèmes nutritionnels dans les cardiopathies du sujet âgé
            - Les objectifs de cet enseignement sont d'une part d'évaluer la pertinence des régimes alimentaires chez le sujet âgé hypertendu coronarien  ou insuffisant cardiaque et d'autre part de prendre en compte les problèmes de dénutrition très fréquents au cours des cardiopathies chroniques du sujet âgé.
Soins palliatifs et prise en charge de la fin de vie au cours des cardiopathies du sujet âgé
            Le pronostic vital est souvent engagé au cours des cardiopathies chroniques et les thérapeutiques curatrices ne sont pas toujours possibles en particulier chez le sujet âgé. Un grand nombre de ces patients cardiaques âgés viennent mourir dans les hôpitaux. L'enseignement aura pour objectifs de préciser ce que sont les soins palliatifs et de fin de vie chez ces patients et d'indiquer les bases éthiques de l'accompagnement du mourant et de sa famille.
Prise en charge des cardiopathies chroniques du sujet âgé à domicile et  en maison de retraite, place des réseaux de soins.
            L'incidence croissante des cardiopathies chroniques du sujet âgé, la complexité de leur prise en charge rend nécessaire la mise en œuvre d'organisations coordonnées de soins impliquant la ville et l'hôpital. Les objectifs de cet enseignement sont d'analyser les difficultés de cette prise en charge et les atouts de réseaux pluridisciplinaires impliquant généralistes, gériatres, cardiologues, pharmaciens, infirmiers, diététiciens, assistantes sociales,kinésithérapeutes, ergothérapeutes et services d'aide à la personne notamment pour prévenir les hospitalisations. L'enseignement aura pour objectifs de préciser l'état des lieux en matière d'organisation des aides et des soins.
La durée de la formation est de deux ans
- enseignement théorique : 80 heures
- enseignement pratique   : 40 heures

:: Public concerné et pré-requis :

           

:: Poursuites d'études et débouchés :

:: Spécificités et conditions d'accés :

            - Tous les médecins (français, de l’Union Européenne ou étrangers) peuvent solliciter une inscription à ce diplôme, mais seront prioritairement prises en compte les demandes des gériatres, cardiologues, internistes, généralistes titulaires de la capacité nationale de gériatrie ou coordonnateurs d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.
La sélection des candidats se fait sur dossier : CV et lettre de motivation.

L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

:: Modalités d'inscription :

Responsable de l'enseignement :
Professeur Jacques BEAUNE

Docteur Michel CHUZEVILLE
Hôpital Antoine Charial
40, avenue de la Table de Pierre
69340 FRANCHEVILLE
Téléphone : 04.72.32.34.82
Télécopie : 04.72.32.39.32
E-mail : michel.chuzeville@chu-lyon.fr

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD – LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller
69373 LYON  cedex 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée : 2ans
Un examen final est organisé à la fin de la deuxième année d'enseignement. L'examen comprend trois notations :
            - une note d'assiduité sur 20 (1/3 du total) la présence à chacune des 40 demi-journées d'enseignement (20 chacune des 2 années) valident 1/2 point
            - un écrit rédactionnel anonyme (durée de 2 heures) noté sur 20 (1/3 du total)
            - la présentation orale d'un cas clinique notée sur 20 (1/3 du total)
Pour valider le diplôme, il faut obtenir une note totale égale ou supérieure à 30/60
Il ne sera organisé qu'une seule session d'examen par année en mai-juin.
Il existe une possibilité de redoublement en cas d'échec


Déremboursement de l'homéopathie ? La décision "peut attendre" un peu, estime Agnès Buzyn

Face à "l'urgence" de gérer la canicule, Agnès Buzyn a estimé ce jeudi que la décision d'un éventuel déremboursement de l?homéopathie peut attendre.

Cardiologie congénitale, du fœtus à l'adulte
Domaine : Diplômes d'Université en Santé Diplôme : DU Mention : DU Santé Parcours : Cardiologie congénitale, du fœtus à l'adulte

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 374 € Formation continue prise en charge individuelle: 578.57 € Formation continue prise en charge employeur : 578.57 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Ce diplôme universitaire est créé dans le but de répondre à la demande de formation en cardiologie congénitale pédiatrique et adulte, des médecins en formation et des médecins titulaires en cardiologie, pédiatrie, gynéco-obstétrique, anesthésie-réanimation et qui n'exercent pas exclusivement ou ne se destinent pas spécifiquement à la Cardiologie Pédiatrique et Congénitale.

Les objectifs généraux de l'enseignement sont de :
          - connaissance des bases anatomiques et fonctionnelles des cardiopathies congénitales
          - prise en charge diagnostique et dépistage
          - prise en charge thérapeutique initiale et suivi
          - connaissance du pronostic et évolution à long terme

La durée de la formation est de 1 an.

Enseignement théorique : 100 heures réparties sur 8 semaines d'enseignement sur une année universitaire.
Sous forme de séminaires de deux jours par mois, du mois de Novembre au mois de Juin inclus.
Le vendredi de 13h30 à 18h et le samedi de 9h à 12h30 et 13h30 à 18h

Enseignement pratique : sous forme de stage d'une durée de 6 mois au moins (non obligatoirement consécutifs), dans un lieu de stage agréé (cf liste des lieux de stage validants)

Liste stages validants
Unité Médicochirurgicale, Prs André Bozio et Jean Ninet, Hôpital Cardiologique Louis Pradel, CHU de Lyon
Service d'anesthésie-réanimation, Prs Jean-Jacques Lehot et Olivier Bastien, Hôpital Cardiologique Louis Pradel, CHU de Lyon
Service de Pédiatrie, Drs Gérard Blaysat et Stéphanie Douchin, CHU de Grenoble
Service de Pédiatrie, Pr Georges Teyssier, CHU de Saint Etienne
Service de Cardiologie, Pr J.René Lusson, CHU de Clermont-Ferrand

 

:: Public concerné et pré-requis :

Sont autorisés à s'inscrire en vue de ce diplôme après accord du responsable de l'enseignement (fournir une lettre de motivation et un C. V.). Capacité d'accueil : 20 étudiants. 
            - Les docteurs en médecine titulaires du DES de pédiatrie, de cardiologie, de chirurgie cardiaque, d'anesthésie-réanimation et d'obstétrique.
            - Les internes de spécialité (DES) de cardiologie, de chirurgie cardiaque, de pédiatrie ou d'obstétrique à partir de la 2ème année
            - Les médecins étrangers pouvant attester d'un diplôme de spécialité de pédiatre, de cardiologie, de chirurgie cardiaque, d'anesthésie-réanimation ou d'obstétrique.


L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription.

 

:: Modalités d'inscription :

Responsable de l'enseignement :
Professeur Sylvie DI FILIPPO 
Hôpital Cardiologique
Unité Médicochirurgicale des Cardiopathies Congénitales
Adultes et enfants
28, rue du Doyen Lépine  -  69677 BRON cedex

Téléphone : 04.72.35.78.71
Télécopie  : 04.72.35.70.49
E-mail : nadine.lamic@chu-lyon.fr

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller  -  69373 LYON cedex 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Une seule session d'examen.
L'enseignement est sanctionné par :
            - un contrôle continu des connaissances fondé sur la participation active à la prise en charge des cardiopathies congénitales et/ou des maladies cardiaques pédiatriques pendant une durée de 6 mois au moins.
Il sera demandé aux candidats de démontrer leur participation régulière à des activités cliniques en équipe (médico-chirurgicales, diagnostic prénatal, cardiopathies congénitales de l'adulte, réunions scientifiques, congrès dédiés à la spécialité) sous la forme d'un carnet de présence visé par un des directeurs de l'enseignement.
            - un examen de fin d'études comprenant :
                        - un examen théorique écrit en 3 parties d'une durée de 4 heures :
                                   - une question de cours (coefficient 1)
                                   - un cas clinique (coefficient 1)
                                   - un problème de physiologie (coefficient 1)
                        - un oral pratique à partir de documents (coefficient 2)
                        - un mémoire ou un manuscrit (coefficient 2)
                                   - le sujet du mémoire ou du manuscrit sera attribué par le directeur de l'enseignement.
                                   - le mémoire doit être envoyé  avant le 15 novembre de l'année universitaire qui suit la fin de l'enseignement.

Seuls sont admis à se présenter les candidats autorisés par le directeur d'enseignement après contrôle de leur assiduité.
Une note inférieure ou égale à 8/20 à l'une ou l'autre des 3 épreuves est éliminatoire.
Les étudiants ayant obtenu une note au moins égale à 10/20 au total des épreuves sont déclarés admis au Diplôme Universitaire de Cardiologie Congénitale du Fœtus à l'Adulte.

 


Homéopathie : la Haute autorité de santé prône le déremboursement

La Haute autorité de santé a voté à très grande majorité la fin du remboursement des produits homéopathiques. S'il revient désormais au gouvernement de prendre la décision, la ministre de la Santé avait déjà indiqué qu'elle suivrait cet avis.

Cardiologie congénitale et pédiatrique
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Cardiologie congénitale et pédiatrique

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 451 € Formation initiale spécifique: 236 € Formation continue prise en charge individuelle: 608 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Il est créé à l’Université Claude Bernard – LYON 1, à l'Université René Descartes – PARIS V et à l'Université de LILLE 2, un Diplôme Interuniversitaire de Cardiologie Congénitale et Pédiatrique
Les études en vue du Diplôme Interuniversitaire de Cardiologie Congénitale et Pédiatrique ont une durée de 100 heures réparties sur 3 semaines d'enseignement de 5 jours sur une année universitaire. (durée de la formation : 1 an)

:: Public concerné et pré-requis :

Sont admis à s’inscrire en vue de ce diplôme, après accord délivré par le responsable d'enseignement (fournir un CV et une lettre de motivation). La sélection se fait sur dossier et en fonction de la validation d'une formation pratique dans un service de cardiologie pédiatrique.
            Les docteurs en médecine titulaires du D. E. S. de pédiatrie, de cardiologie, de chirurgie cardiaque, d’anesthésie-réanimation et d’obstétrique.
            Les internes de spécialité (D. E. S.) de cardiologie, de pédiatrie ou d’obstétrique en fonction pendant au moins un semestre durant la période d’enseignement du diplôme ou pendant un des semestres qui a précédé l’inscription au diplôme dans un service de cardiologie pédiatrique ou de pédiatrie à orientation cardiologique, de chirurgie cardiaque prenant en charge des cardiopathies congénitales, de cardiologie adulte accueillant des adultes ayant une cardiopathie congénitale ou dans un service d’obstétrique ayant une activité de diagnostic prénatal des cardiopathies congénitales.
            Les médecins étrangers pouvant attester d’un diplôme de spécialité de pédiatre, de cardiologie, de chirurgie cardiaque, d’anesthésie-réanimation ou d’obstétrique.

L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

:: Spécificités et conditions d'accés :

Tarif Internes (D. E. S. - D. I. S.) : 236 €

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement
Professeur BOZIO
Hôpital Cardio-Vasculaire et Pneumologique
28, rue du Doyen Lépine  -  69677 BRON cedex
Téléphone : 04.72.35.78.71

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller  -  69373  LYON CEDEX 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée : 1 an
            - un contrôle continu des connaissances fondé sur la participation active à la prise en charge des cardiopathies congénitales et/ou des maladies cardiaques pédiatriques pendant une durée de 6 mois au moins. Il sera demandé aux candidats de démontrer leur participation régulière à des activités cliniques en équipe (médico-chirurgicales, diagnostic prénatal, cardiopathies congénitales de l’adulte, réunions scientifiques, congrès dédiés à la spécialité) sous la forme d’un carnet de présence visé par un des directeurs de l’enseignement.
            - un examen de fin d’études comprenant :
                        1 - un examen théorique écrit en 3 parties d’une durée de 4 heures: - une question de cours (coefficient 1) +  un cas clinique (coefficient 1) + un problème de physiologie (coefficient 1)
                        2 - un oral pratique à partir de documents (coefficient 2)
                        3 - un mémoire ou un manuscrit (coefficient 2)
                                    - le sujet du mémoire ou du manuscrit sera attribué par le directeur de l’enseignement de chaque université dont dépend le candidat.
                                    - le mémoire devra être adressé au directeur local de l’enseignement avant le 31 décembre de l’année universitaire d'inscription. Le mémoire sera évalué par 2 directeurs de l’enseignement de deux facultés différentes de celle du candidat.
Il est organisé une session par promotion en septembre.
Seuls sont admis à se présenter les candidats autorisés par le directeur d’enseignement après contrôle de leur assiduité et du contrôle continu des connaissances.
Une note inférieure ou égale à 10/20 à l’une ou l’autre des 3 épreuves est éliminatoire.
Les candidats ayant eu une note entre 10 et 12/20 à une ou à plusieurs épreuves lors de la session de juin sont admis à repasser ces mêmes épreuves lors de la session de l’année suivante. Ils devront alors s'acquitter de la totalité des droits d'inscription.
Ils conservent leurs notes supérieures à 12/20 et n’ont pas à repasser ces épreuves.
Les étudiants ayant obtenu une note au moins égale à 12/20 à chacune des épreuves sont déclarés admis au Diplôme Interuniversitaire de Cardiologie Congénitale et Pédiatrique.


Anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques... Quelles différences ?

Invité de Wendy Bouchard dans Le Tour de la question sur Europe 1, Antoine Pelissolo, chef du service de psychiatrie à l'hôpital de Créteil, détaille les caractéristiques des trois grandes familles de psychotropes.

Chirurgie du pied et de la cheville
Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé Diplôme : DIU Mention : DIU Santé Parcours : Chirurgie du pied et de la cheville

:: Présentation :

Modalité de formation :
Formation initiale normale : 296 € Formation continue prise en charge individuelle: 423 € Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement homologué
Durée de la formation :
2 semestres

:: Description de la formation :

Il est créé, conjointement entre les universités d'AMIENS, GRENOBLE, LILLE, LYON, STRASBOURG, MARSEILLE, MONTPELLIER-NIMES, NANCY, PARIS, TOULOUSE, un Diplôme Interuniversitaire de CHIRURGIE DU PIED ET DE LA CHEVILLE.

Le but de ce D. I. U. est l'acquisition de connaissances pratiques et théoriques permettant la réalisation optimale d'interventions, dans le domaine de la chirurgie du pied et de la cheville.

L'enseignement se déroule sur un an.
En l'absence de validation de l'examen écrit ou du mémoire, l'inscription l'année suivante permettra de compléter cette validation.
L'enseignement théorique et pratique (laboratoire d'anatomie) se fera sous forme de 4 séminaires de 3 jours dans l'année. Les cours sont obligatoires.
Les étudiants devront valider 12 demi-journées de stage pratique auprès des différents enseignants du D. I. U..
L'étudiant a un livret de stage où seront colligés tous les séminaires auxquels il aura participé.
Le programme est commun aux différentes facultés. Il est élaboré par le bureau interrégional.
Le programme est joint en annexe.

:: Public concerné et pré-requis :

- les chirurgiens orthopédistes traumatologues, titulaires du diplôme Français d'état de Docteur en médecine ou celui d'un pays de la C.E.E.
- les internes de spécialité en chirurgie, quelle que soit la filière choisie
- les étudiants étrangers inscrits à un D. I. S. de chirurgie.
Un entretien avec le responsable régional de l'enseignement permettra une explication détaillée des conditions d'inscription.
Il sera vérifié que le candidat pourra participer aux différents séminaires proposés, présenter un mémoire, passer l'examen écrit, toutes conditions nécessaires à la validation.
Le responsable régional de l'enseignement délivrera alors au candidat une autorisation d'inscription au D. I. U., après examen des dossiers par le Comité Scientifique National, fin septembre.
Le nombre d'inscriptions annuelles est limité à 30 personnes, pour l'ensemble des facultés préparant à ce diplôme, après harmonisation interuniversitaire.

L'accord du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

:: Spécificités et conditions d'accés :

-

:: Modalités d'inscription :

Responsable d'enseignement
Professeur Bernard MOYEN
Docteur Jean-Luc BESSE - Les demandes d'autorisation d'inscriptions sont à adresser au Docteur Jean-LucBESSE
Service de chirurgie orthopédique - Pavillon 3 A
Centre Hospitalier LYON-SUD 
69495 PIERRE-BENITE CEDEX
Téléphone : 04.78.86.14.27


UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1
Service des Spécialités Médicales
8, avenue Rockefeller   -   69373 LYON CEDEX 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

:: Modalités d'évaluation :

Durée : 1 an

CONTROLE DES CONNAISSANCES
Examen écrit :  Une seule session d'examen est organisée : elle a lieu un vendredi fin juin. Les candidats recevront une convocation en temps utile. Cet examen à lieu actuellement à MARSEILLE à l'hôpital de la Conception, de 14 h à 16 h. Ce lieu est susceptible de changer d'une année sur l'autre. Il sera noté sur 100 et porte sur le programme officiel (1 grande question notée sur 40 et 3 petites questions chacune notée sur20)
Le mémoire : Ce mémoire original illustré ou non dont le sujet est proposé par l'un des responsables d'enseignement de la ville de Faculté d'origine doit être dactylographié et comporter au minimum 25 pages et une bibliographie. Il doit concerner la chirurgie du pied et de la cheville (cas clinique, revue de la bibliographie, technique chirurgicale et originale …) Il sera noté sur 50 et sera corrigé par deux responsables d'enseignement, d'une U. F. R. différente de celle du candidat. Le sujet du mémoire doit être déposé dès le début du premier trimestre de l'enseignement. Le mémoire, validé par le responsable régional, doit être adressé par le candidat avant le 15 mai aux deux correcteurs, membres du collège des enseignants. 
Passage de l'examen : Pour être admis à passer l'examen, les 4 séminaires, les 12 stages doivent avoir été validés.et le mémoire adressé aux correcteurs, avant le 15 mai. Les justificatifs de présence aux stages et aux séminaires* doivent être présentés au responsable régional qui en atteste auprès du secrétariat national. Tout retard compromettrait la convocation à l'examen.
*la validation d'un séminaire implique d'assister à tout le séminaire (et donc d'organiser son déplacement en fonction des horaires de début et de fin du séminaire)
Réussite à l'examen : L'examen est validé si le total des points acquis à l'examen écrit et au mémoire est supérieur ou égal à 75/150.
Conditions de redoublement : Une autorisation de redoublement ne peut être accordée qu'en cas de moyenne insuffisante à l'examen. Aucun redoublement n'est possible pour défaut de validation d'un ou plusieurs stages pratiques ou du mémoire.
Toute absence à un séminaire est éliminatoire et interdit une nouvelle inscription l'année suivante. 

Médicaments et canicule : gare à la déshydratation !

Certains traitements peuvent altérer le fonctionnement normal du c?ur, des reins et de la peau, trois organes qui ?uvrent à la régulation de la température corporelle.

Congres Chirurgie

Formation Dentaire

Congres Podologie

Congres Pharmacie

Congres Medecine Nucleaire